bien être performance

Le bien-être des salariés comme levier de performance

Ne tournons pas autour du pot, le bien-être favorise l’implication et la créativité.

Un salarié bien dans son entreprise est naturellement plus enclin à la développer.

Intéresser le salarié aux résultats de l’entreprise

Quoi de mieux qu’une incitation financière pour motiver les troupes ? Cet outil de motivation ne peut être négligé puisqu’il s’agit ici d’offrir une récompense à la mesure de l’investissement des employés. En effet, comment dire à vos équipes de créer, d’innover, d’avancer et de faire progresser l’entreprise s’ils ne récoltent pas les fruits de ce qu’ils ont semé ? Répartir les bénéfices ne peut qu’avoir une conséquence positive sur la stimulation des salariés, d’autant que cela évite d’éventuels conflits.

Créer des liens entre les salariés

Le bien-être des salariés passe également par un lien fort entre les équipes. Elles doivent avoir le sentiment d’appartenir à une entité à laquelle elles adhèrent. En outre, renforcer les liens permet d’engendrer une cohésion qui sera utile au quotidien pour partager et ainsi être plus créatif. Le manager peut créer des liens de diverses manières, mais c’est bien souvent en dehors de l’entreprise que cela se passe afin de créer des affinités nouvelles au-delà du contexte professionnel. Le team building a fait ses preuves depuis des années, c’est notamment via cette démarche qu’il est possible de souder ses équipes.

Valoriser ses équipes

Un équipier dévalorisé perdra naturellement en efficacité. S’il n’est jamais félicité ou récompensé, quel intérêt pour lui de s’impliquer ? Le rôle du manager est sans conteste d’accompagner ses équipes au quotidien, de savoir les valoriser et les féliciter lorsque leur travail est de qualité. Le bien-être au travail passe par une motivation quotidienne qui donne envie d’aller de l’avant.

Il faut valoriser intelligemment et de façon équitable

Mustapha MEZZINELE MOTEUR DES ACTIVITÉS HUMAINES publié chez lulu.com

Laisser ses équipes commettre des erreurs

Certains managers pensent que les erreurs ne sont que perte de temps. Or, il n’en est rien. En effet, lorsque l’on sait que le post-it est né d’une erreur avec une colle qui ne collait pas, difficile de blâmer toutes les erreurs. Et quand bien même celles-ci ne donneraient pas naissance à un produit tel que le post-it, il est essentiel pour le manager de considérer que l’on apprend de ses erreurs. Il est nécessaire de laisser ses équipes tenter, prendre des risques, elles sauront ensuite se remettre en question afin de ne plus commettre les mêmes erreurs.

Il faut considérer que tout est productif,

c’est le sens que le manager donnera à cela qui aura impact positif sur les équipes.

Libérer des contraintes horaires et rendre plus autonome

Travailler dans une entreprise libérée est naturellement valorisant pour les salariés. Les contraintes sont de vrais freins à la créativité et à l’implication.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises, et notamment les entreprises innovantes, ont fait le choix de libérer leurs employés des contraintes classiques. Plus autonomes, ces derniers sont plus soucieux de s’investir. Il est fini le temps où l’on imaginait que donner des libertés à un employé était un risque. Les entreprises libérées fleurissent et ce n’est pas sans raison. Et le résultat est là. Un employé qui a plus de libertés s’implique davantage et passe, bien souvent, plus d’heures que prévues au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *