2015_04_Life-of-Pix-free-stock-photos-Opstadhornet-Norway-mountain-escape-Andreas-Winter2

Comment développer l’intelligence collective ?

 

L’intelligence collective est essentielle à la réussite d’une entreprise. Le manager se doit de développer celle-ci à travers différentes actions, qu’il s’agisse de créer une transversalité, d’organiser des moments d’échange et de partage ou d’encourager la créativité de ses collaborateurs.

Créer la transversalité au sein d’une entreprise

Il semble aujourd’hui incontournable de mettre en place une transversalité au sein de l’entreprise. Si chaque collaborateur apporte, à sa manière, une pierre à l’édifice, c’est bien tous ensemble qu’ils construisent l’avenir de l’entreprise. Le manager doit rassembler ses collaborateurs autour d’un projet, parfois même les différents managers doivent réunir leurs équipes respectives. Cela permet de mieux connaître le travail de l’autre, de savoir ce que chacun peut apporter à ses collègues et ainsi de tenter, ensemble, d’atteindre de nouveaux objectifs. La transversalité est extrêmement stimulante, elle permet à chaque collaborateur d’avoir l’impression de faire réellement partie d’une équipe. Elle permet également une meilleure communication avec chaque acteur pour une plus grande efficacité. Plus de coordination, une culture coopérative, une construction d’équipes pluridisciplinaires sont autant d’atouts pour la réussite d’une entreprise.

Organiser des moments de partage

Partager est une démarche positive pour développer l’intelligence collective en entreprise. Ce partage, le manager peut le mettre en place de différentes manières. Il peut s’agir de se réunir pour partager son expérience, ses attentes, sa manière de travailler. Au sein d’une entreprise, il ne faut jamais oublier que les individualités sont faites pour s’unir afin d’atteindre un seul et même objectif. Chaque collaborateur a quelque chose à apporter aux autres. Une astuce, un conseil, une expérience positive ou négative sur laquelle discuter, il est essentiel de communiquer. Pour cela il est impératif de veiller à ce que les réunions ne soient pas ennuyeuses et pénibles mais bien dynamiques et stimulantes. Un manager se doit de fédérer ses équipes, et si vous n’êtes pas à l’aise dans ce domaine, des moyens sont à votre disposition, comme cette formation chez devOp, qui sont orientées animation et partage et peuvent vous apprendre des techniques, méthodes et entrainements à la mise en pratique.
Cela peu également passer par le team building. Car si les collaborateurs doivent échanger dans le cadre du travail, il est intéressant qu’ils apprennent à se connaître dans un autre contexte afin de tisser des liens plus importants. Organiser des activités à l’extérieur de l’entreprise favorise un rapprochement et permet d’améliorer ensuite la capacité de travailler ensemble.

Encourager la créativité

L’intelligence collective passe naturellement par l’échange mais aussi par un espace de liberté qui offre la possibilité à chacun de libérer sa créativité (à lire, l’article de Kevyn Yong, professeur à HEC, sur le sujet). Le manager a pour rôle de valoriser ses collaborateurs et de les laisser s’exprimer librement. Si toutes les idées ne sont pas pertinentes, n’en oubliez pas pour autant que vos équipes connaissent leur métier et peuvent apporter des idées nouvelles. Organisez des tables rondes, des brainstormings, afin de laisser vos équipes développer leur intelligence collective. Bien souvent,

de l’échange naît l’idée,

ne prenez pas le risque de brider la créativité et l’imagination de vos collaborateurs en imposant systématiquement votre vision de l’entreprise. Donnez-leur les moyens de réussir à atteindre les objectifs fixés. Soyez ouvert au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *